Royal News

Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Septembre 2014

Le roi de Suède, Carl XVI Gustaf, sort indemne d'un accident de voiture à Stockholm 17/09/2014

Le roi de Suède Carl XVI Gustaf est sorti indemne d'un accident de la route à Stockholm ce matin 17 septembre 2014, continuant sa route dans un autre véhicule, a annoncé la cour."Il y a eu une collision avec une autre voiture qui est venue dans notre file. Le roi est indemne", a déclaré à l'agence de presse TT une porte-parole qui se trouvait dans le même véhicule, Annika Sönnerberg. L'accident a eu lieu sur le pont de Nockeby à Stockholm alors que le roi, âgé de 68 ans, était conduit à l'aéroport en vue d'un voyage vers le Nord du pays.Dans un pays qui a des routes parmi les plus sûres du monde, les accidents de la route impliquant le roi sont une vieille tradition. Un quartier de Stockholm, célèbre parce que s'y trouve le plus grand magasin Ikea du monde, porte le nom de Kungens Kurva ("la courbe du roi") depuis qu'en 1946 une voiture transportant Gustaf V s'était retrouvé dans le fossé après un virage négocié trop vite par son chauffeur.Norrköping (sud) a son Kungens rondell ("rond-point du roi") depuis que Carl XVI Gustaf, au volant d'une BMW, y a heurté une autre voiture en 2005.

Source : AFP

Discours du trône du roi Willem-Alexander des Pays-Bas, accompagné de la reine Maxima, pour l'ouverture des Etats-Généraux à La Haye 16/09/2014

Comme le veut la tradition néerlandaise, le troisième mardi du mois de septembre se déroule au Binnenhof de La Haye, le Prinjesdag marqué par l'ouverture du parlement dans la salle des chevaliers qui rassemble les élus de la nation. Descendu du carrosse d'or, sorti pour la cérémonie, le roi Willem-Alexander en jaquette, accompagné de la reine Maxima en robe longue rouge de Valentino, la poitrine barrée du cordon de l'ordre d'Orange-Nassau, a lu le discours du trône dans lequel il est revenu sur le drame de la Malaysian du 17 juillet dernier... avant de rentrer au palais Noordeinde pour saluer la foule depuis le balcon où le couple royal est apparu aux côtés du prince Constantin et de la princesse Laurentien.

Refusant de se prononcer sur l'indépendance de l'Ecosse, la reine Elizabeth II met en garde sur les conséquences du référendum 15/09/2014

1410019762503_Image_galleryImage_BRAEMAR_SCOTLAND_SEPTEMBE.jpg
Tenue par un devoir de réserve, la reine d'Angleterre s'est pourtant exprimée hier dimanche 14 septembre 2014 sur la question du référendum écossais. Elizabeth II, qui refuse de s'impliquer officiellement dans la campagne, a déclaré à un de ses sujets venu la saluer après un service religieux près de sa résidence d'été écossaise de Balmoral : "J'espère que les gens vont soigneusement réfléchir à l'avenir". La monarque espère que les Ecossais prendront en considération combien leur vote est "important" avant de mettre leur bulletin dans l'urne.Ses conseillers ont insisté sur le fait que les propos de la reine restaient neutres mais pour beaucoup d'observateurs, c'est un signe fort que la souveraine souhaite que le non à l'indépendance l'emporte. D'après les médias, Elizabeth II aurait été sollicitée pour intervenir dans le débat par David Cameron, mais elle aurait décliné.Face à son impassibilité affichée, les spécialistes de la couronne britannique se remémorent une déclaration de nature très politique, sur l'intégrité du Royaume-Uni. C'était en 1977 devant le Parlement de Westminster, à l'occasion de son jubilé d'argent. Et cela concernait l'Ecosse ainsi que le Pays de Galles, qui réclamaient des transferts de pouvoirs."Je ne peux pas oublier que j'ai été couronnée reine du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord", avait dit Elizabeth II, insistant sur "les bénéfices que l'union a apporté sur le plan intérieur et à l'international, à tous les habitants de toutes les parties du Royaume-Uni".

Source : AFP
1 2 3  >