Les "Royal News" ont pour objectif de vous informer des dernières actualités publiées sur les Familles Royales du Gotha. Les articles cités ici sont soit des extraits d'articles de presse, parus sur différents sites on-line, dont la source est mentionnée et que pouvez lire en intégralité en cliquant sur le lien, soit des informations fournies par les différents services de presse des Maisons Royales et que Stéphane Bern a synthétisées, traduites ou réécrites en citant ses sources.

Royal News

Mars 2015

La Cour Suprême du Royaume-Uni autorise la publication des lettres du prince de Galles au Gouvernement 27/03/2015

article-2398551-0144037400000514-536_634x566.jpg
Le prince de Galles avec le Premier Ministre David Cameron
Rude coup pour le prince Charles ! Un arrêt rendu le 26 mars 2015 par la Cour suprême du Royaume-Uni vient de décider que la correspondance privée entre l'héritier au trône et les ministres sera rendue publique le mois prochain. Cette décision devrait mettre à jour les pressions politiques qu'il exerce sur les gouvernements, de gauche comme de droite."Je sers" : en vertu de sa devise héritée du Prince noir, le premier dans la ligne de succession se refuse à attendre que sa mère âgée de 89 ans cède sa place. Comme la reine Elizabeth II refuse d'abdiquer, son fils aîné s'est drapé dans la dimension caritative d'une "monarchie providence". Et c'est là que le bât blesse, comme devrait le révéler cette correspondance secrète. Car celui qui se considère comme "un dissident politique" refuse de rentrer dans le rang, comme le prévoit la Constitution non écrite du royaume. Le futur Charles III n'entend pas se tenir à l'écart des sujets controversés, comme l'a fait sa mère en plus de soixante ans de règne.Le sujet est d'autant plus délicat que le prince Charles est aujourd'hui de facto "régent" du royaume. Le pays vit désormais en lieutenance générale, un régime en vertu duquel le futur souverain exerce les pouvoirs aux côtés du monarque. Mais, du point de vue institutionnel, ce statut n'a pas de rôle défini "à part soutenir la reine et l'institution monarchiste", insiste Robert Blackburn, professeur de droit public au King's College de Londres. "Il ne peut rien faire qui embarrasse la souveraine, ce qui implique la prohibition de tout commentaire de politique intérieure."Ses opinions sur l'architecture, les médecines douces, la pauvreté ou le racisme sont tranchées. Il entend jouer au provocateur, déclarant : "J'aime jeter un pavé dans la mare et observer les remous avec l'espoir qu'il en sortira quelque chose de positif." Personne ne remet en question la bonne volonté d'un homme conscient de ses limites, sensible et vulnérable, déterminé à forcer cette monarchie qui remonte à la nuit des temps, à épouser la modernité. C'est pourquoi le prince Charles a fait du lobbying en inondant les ministres de missives controversées. Gageons qu'après la révélation du contenu de ces lettres manuscrites - 27 au total - Son Altesse royale veillera à se tenir davantage à l'écart des sujets polémiques en vue de dessiner un profil plus classique d'un futur roi au-dessus de la mêlée partisane.

Source : Le Point

Pour le 10ème anniversaire de règne du Prince Souverain Albert II de Monaco, concert de Robbie Williams et cocktail estival 25/03/2015

Prince_Albert_II.jpg
Pour célébrer les dix ans de règne du 14e souverrain de la principauté de Monaco, les habitants du «Rocher» sont conviés le 12 juillet à un concert du chanteur britannique sur la Place du Palais.La principauté de Monaco va célébrer en juillet prochain les dix ans de règne du prince Albert II, offrant aux Monégasques un cocktail et un concert de Robbie Williams, a annoncé lundi 23 mars 2015 le Palais dans un communiqué.Les festivités se dérouleront sur la Place du Palais sur le «Rocher» de Monaco. Le prince Albert II et son épouse, la princesse Charlène, y accueilleront les habitants de nationalité monégasque le 11 juillet lors d'un cocktail, précise le communiqué.Le 12 juillet, tous les résidents de la principauté pourront assister à un concert où se produiront les chanteurs anglo-saxons Robbie Williams, Lemar et Justin Caldwell.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13  >